google2dffe4048af42c4e.html google2dffe4048af42c4e.html
Thèse de Philosophie de Claude Thiel de Neuville Paris 8
Sujet de ma Thèse de Philosophie:
de la figure de la Méduse au concept de l’anti-méduse.

La méduse est un animal marin doté d’un corps-sans-organe, sans cerveau, dont la bouche se confond avec son anus et qui adulte, est très peu différent de son état embryonnaire, un animal pétrifié dans un stade élémentaire, se situant hors de l’évolution.

Cet animal a fait couler beaucoup d’ancres car la figure de la Méduse est aussi le personnage d’une version poétique de l’histoire de l’humanité rapportée par Homère et Ovide qui s ‘est déroulée aux origines de l’homme, telle une sorte de big-bang qui souffle et étouffe de nombreux questionnements.

Si le mythe de la Méduse renferme déjà la genèse du péché originel, il est aussi une interprétation pétrifiée de notre condition mortelle telle une épée brandie au-dessus de nos têtes qui s’impose à nous. Après la romance de la Méduse, il n’y aurait pu rien à dire, rien que subir la condition de l’homme : celle du retour fatal au minéral après avoir regardé ce monde.

Alors faut-il remonter « en résistant » à la construction du mythe (comment a-t-il été fabriqué ?), aux idées qu’il renferme, avec un regard neuf, les remettre en question, voire les combattre. N’est-ce pas la tâche du philosophe ? Et d’ailleurs n’est-ce-pas la philosophie et des « surphilosophes » qui ont créé ces mythes car ils sont des réponses à des questions philosophiques essentielles? Le mythe cache d’autres réalités des choses et abuse nos consciences et nous empêche de philosopher.

La figure de Méduse est récurrente et revient lors des grands tourments de l’humanité. Il en est ainsi des mythes. Ils sont comme des bouées de sauvetage pour des hommes en perdition sur un radeau de La Méduse.

Mirbeau disait que « c’est en face qu’il faut regarder Méduse ». Créer le concept de l’anti-méduse, un anti-mythe, c’est avoir le regard du « fou », et revient peut-être à proposer à l’homme une nouvelle manière d’être et l’espoir de lendemains nouveaux.

Choose your language / เลือกภาษาของคุณ